HOME PAGE       CAMELEON RECORDS

Bonjour , bienvenue chez CAMELEON RECORDS, le but étant de represser
des vinyles déjà édités mais introuvables ou trop onéreux. Punk, hard, garage, Cold, new-wave, folk, soul, seule l'écoute prédomine
dans le choix.

Hello, welcome to Cameleon Records, whose goal is to reissue previously published LPs , but not found or too expensive. Punk, hard, garage, new wave, soul, folk .... just listen dominant in the choice.

Contact for orders

SOLD OUT !


91ème référence, les LOU'S

 

 

Les Lou’s, premier groupe entièrement féminin de rock français, s’est formé début 1977. Mais , la première rencontre se passe en septembre 1973 à l’Ecole Alsacienne à Paris dans le 6ème arrondissement  ; entre Pamela Popo et Tollim Toto. Elles rencontrent Elodie Lauten, qui revient en 1974 des USA (son père est le jazzman Errol Parker et elle sera présente au tout début du punk en France) et fréquente la boutique Harry Cover située dans le quartier des Halles à Paris, tenue par Michel Esteban, futur fondateur du label ZE Records. En 1976, Elodie leur présente Sasha DeJong, une eurasienne venant des Pays-Bas et le vrai déclic  se produit avec l’arrivée de Raphaëlle Devins en mars de cette année-là. Celle-ci est une actrice du cinéma underground dès 1972, amie de Marie-France,  et sa dernière apparition sera sa participation au film de Claude Zidi L’Animal où elle interprète la cascadeuse.  Pamela se met au chant et à la guitare lead, Tollim Toto à la basse, Sasha DeJong à la batterie et Raphaëlle Devins à la guitare rythmique. Leur premier nom Mama Lou’s sera abandonné au profit des Lou’s sur les conseils de Marc Zermati un peu plus tard, patron du label Skydog et de la boutique Open Market (qui fermera définitivement le 21 avril 1977).



Après quelques mois de répétition dans une cave humide et sombre du centre de Paris (les voisins sont pas franchement contents !)  et quelques concerts parisiens, dont cinq au théâtre  Campagne Première à Paris (14ème) au mois de mai, elles apparaissent au deuxième festival punk de Mont-de-Marsan, les 5 et 6 août 1977 grâce à Marc Zermati, alors qu’elles ne sont pas sur l’affiche. Vue la bonne prestation, il les reprogramme le lendemain, journée à tendance pub rock, jouant entre autres les titres Born To Fornicate et Hey Stoned . Elles rencontrent Mick Jones des Clash qui les invite à assurer leur première partie le 29 septembre au Bataclan à Paris puis à Reims le 30 (salle des fêtes de Tinqueux). Bernie Rhodes, le manager du groupe anglais, leur propose de participer au Get Out Of Control Tour en octobre et novembre au Royaume-Uni. Richard Hell sera également du voyage. Leur premier concert durant cette tournée se tient le 24 octobre au Kinema Ballroom de Dunfermline en Ecosse, en première partie, après les Skids et avant Richard Hell & The Voidoids. Suivront une bonne vingtaine de dates dans tout le Royaume-Uni : Glasgow, Edimbourg, Newcastle, Cardiff, Leeds, Londres... parfois avec d’autres groupes comme les Sham 69, Slits, Siouxsie, Zones... pour finir le 20 décembre 1977 à Belfast. Une tournée où le jet d’objets (cannettes, verres...), de crachats et d’insultes sont courants.

 

Les Lou’s demeurent donc à Londres. Clash leur donne accès à leur local de répétition de Camden Town, Rehearsal’s Rehearsal. Bernie Rhodes les adjoint au groupe Subway Sect pour une tournée appelée The Great Unknowns Tour, qui se déroule du 24 février au 21 mars 1978.  Elles enchaînent avec un autre groupe punk anglais, Penetration, lui aussi managé par Bernie. Une mini tournée est prévue, en Italie cette fois. Elles joueront avec les Disco Zombies, Mekons, Swell Mob... Les concerts sont assez chaotiques certains soirs, violence et présence de néo-nazis dans le public écourtant parfois les prestations.
Fin avril 1978, les Lou’s rompent avec CBS France. Mais Bernie Rhodes n’ayant pas réussi à négocier un nouveau contrat pour le groupe, elles rentrent en France. Leur expérience scénique et les répétitions ont fait d’elles un groupe plus professionnel et crédible.
Zermati, ami de Sacha DeJong, propose aux Lou’s d’enregistrer le titre Back in the Street  pour la compilation Skydog Commando. Elles retrouvent Clash sur scène le 3 juin à l’Hippodrome de Pantin avec Steel Pulse, Asphalt Jungle, Rockin’ Rebels etc. Le 8 juillet, elles participent au 3ème festival de Mont-de-Marsan délocalisé à la Rochelle. Puis Philippe Constantin les invite à participer au festival Le Rock d’ici à l’Olympia le 10 juillet, au cours duquel la reprise des Seeds, No Escape, est enregistrée pour le LP en public qui sortira quelques temps après. Cette nuit punk à l’Olympia est très mal organisée, un tirage au sort est institué pour l’ordre de passage des groupes et une mauvaise ambiance font que ce rassemblement punk finira par un cassage en règle. Ce n’est pas le disque qui sauvera ce concert, le son n’est pas terrible, trafiqué (les entrées en scène et les applaudissements sont tronqués) et incomplet.

 

 

« Si vous avez vu The Clash à plusieurs de leurs récentes dates de tournée au Royaume-Uni, vous aurez probablement vu The Lou’s. Ils étaient en bas d'affiche, jouant leurs premiers rendez-vous en Grande-Bretagne, et par conséquent, le groupe a dû faire face à tous les tracas qui font partie de ce statut. Vestiaires partagés et exigus, chambres d'hôtes lugubres, contrôles sonores peu fréquents et hostilité occasionnelle de la part d’une partie la plus débile du public... principalement à Sheffield. Mais les Lou’s se sont battues et ont surmonté tous ces problèmes avec un panache et un style qui leur ont valu le respect et l’admiration non seulement des autres groupes de la tournée, mais aussi de l’entourage qui les accompagne » (Robin Banks, Zigzag Decembre 1977) . Un témoin du concert à Cardiff : « Les Lou’s étaient les premieres.Elles restent dans mon esprit car elles ont été le premier groupe punk féminin que j'ai vu en live.Leur set était basique.Peu de gens savaient qui étaient ces punks françaises, mais pour être honnête, la foule est restée et a regardé au lieu de plonger vers le bar ». Pour le groupe, rien de terrible. Le fait de conduire tous les jours leur camionnette de ville en ville, de monter le matériel et de supporter des abrutis vaut bien ce que leur procure la scène. Sacha : «  Pour moi, je m'en fous. Pour ma batterie, je suis inquiète car c’est la seule que j'ai. »Au terme de cette tournée, Bernie Rhodes leur propose de rester en Angleterre, de les manager et de les aider à rompre leur contrat avec CBS France, qu’il juge trop basique. Le label français veut leur faire enregistrer un LP entier, tandis qu’elles préfèrent pour commencer l’édition d’un single Hey Stoned / Wild Fire, leur répertoire n’étant pas assez pourvu en titres originaux.

.

 

 

Le 18 septembre, elles ouvrent pour les Ramones au Bataclan, juste avant Plastic Bertrand. Le 4 et 5 novembre, elles sont à l’affiche du Rose Bonbon avec Extraballe. Pour la province, ce sera Grenoble, à la salle Mistral, avec le groupe Das Gift. Ensuite un concert (ce sera le premier pour 12°5) au Palais des Arts le 10 décembre. Un autre mais pas prévu, celui en ouverture de Public Image Limited au Stadium (c’est aussi une patinoire, avenue d’Ivry)  à Paris le 22 décembre 1978. Faut dire que les 3 filles (Pamela Popo n’est pas présente) étaient sur place pour écouter P.I.L, mais vu la désorganisation et le bordel ambiant, fallait calmer le public, d’où cette apparition de 15 minutes où elle ne joueront que la reprise No Escape. Trois jours plus tard, le jour de Noël, elles jouent cette fois-ci en première partie de P.I.L au Rainbow Theatre de Londres, avec également sur scène Basement 5, L.K.J et Don Letts comme D.J. Deux soirées très chaotiques encore une fois. Après de brèves retrouvailles, les Lou’s ont décidé de donner un concert d’adieu le 8 juin 1979 au Palais des Arts, puis un autre, le 10 juillet, aux Bains-Douches. Et un ultime concert au 91-93 quai de la Gare, dans le 13ème arrondissement de Paris, le 13 juillet 1979.

 

 

 

 

Elles auront participé à la bande son de deux films. Le premier, tourné en 1979 mais sorti en avril 1981,  La Brune Et Moi  de Philippe Puicouyoul avec Pierre Clémenti et Anouschka dans les rôles principaux, le film faisant la part belle aux quelques groupes punk rock français, surtout parisiens, de l’époque (Privés, Edith Nylon, Astroflash, Artefact, Go-Go Pigalles, Ici Paris, Dogs....).Par ailleurs, Sasha a quitté définitivement le groupe et les 3 restantes choisissent le pseudo The Questions pour interpréter le titre  Take A Ride , aidées à la batterie par  François Dumy et Philippe Loiseau à la lead guitare, tout les deux membres d’Extraballe. Ce titre sera de nouveau remanié et sortira sous le titre « Kill Joy » sur le LP des Rois Fainéants en 1983. Puicouyoul retrouvera Clémenti en tant que monteur et éditeur quand celui-ci tournera son film expérimental « New Old » fin 1979. A l’affiche, des figures venant du punk et de la contre-culture (Ricky Darling, Pierre-Jean Cayatte, Simon Reggiani, Philippe Bone...) Jean-Pierre Kalfon, Spacecraft , Om... et les Lou’s, du moins Pamela, Raphaëlle  et Toto,  sont de la partie pour la bande son. Deux titres, dont la première version de  Macho Woman  (composition que l’on retrouvera chez les Rois Fainéants, au même titre que Born To Fornicate et Hey Stoned) sont interprétées à la fin du film. François Dumy est denouveau à la batterie et Dominique Maurin à la guitare. L’enregistrement de ces deux titres a été fait dans un studio situé dans les sous-sols du Centre Pompidou, ce lieu étant lié à la production du film.

 

 

 

1977
3 mai au Théâtre Campagne Première, Paris.  MAMA LOU’S
25 mai -28 mai au Théâtre Campagne Première, Paris. MAMA LOU’S
29 mai à la Fête des Femmes, Vincennes. MAMA LOU’S
9 juin au Gibus à Paris.
10 juin au Golf Drouot Paris.
11 et 12 juin , à la Fête anti-Radiale Paris.
14,15,16 juin, au Gibus à Paris.
17 juin à Yerres.
18 juin à Conflans Ste Honorine.
21 juin au Gibus à Paris. 
8 juillet à Deauville.
16 juillet à Virton en Belgique.
29 juillet au Gibus à Paris.
30 juillet Le Vigan.
5 & 6 août , 2ème Festival Mont de Marsan.
19 & 20 août au Gibus à Paris.
21 au 27 août au Nashville (ex-Taverne de l’Olympia), Paris.
13 au 17 septembre au Gibus à Paris.
17 septembre au Centre Américain, Paris. (Après-midi)
29 septembre avec Clash au Bataclan, Paris.
30 septembre avec Clash. Salle des fêtes de Tinqueux, Reims.
8 octobre au Griot à Sarlat.
24 octobre  Clash, Skids, Richard Hell. Kinema Ballroom, Dunfurmline, UK
25 octobre  Clash, The Skids, Richard Hell. Apollo Theater, Glasgow. UK
26 octobre  Clash. Clouds à Edimbourg. UK
27 octobre  Clash, Richard Hell. Leed University, Leeds.  UK
28 octobre  Clash  au Polytechnic, Newcastle. UK
29 octobre  Clash, Richard Hell. Apollo Theatre, Manchester. UK
30 octobre  Clash. Victoria Hall, Hanley, Stock On Trent. UK
1 novembre Clash, Richard Hell. Top Rank, Sheffield. UK
3 novembre Clash.  Kings Hall, Derby. UK
4 novembre Clash.  University, Cardiff. UK
5 novembre Clash, Richard Hell.  Exhibition Center, Bristol. UK
6 novembre Clash au Market Hall, Carlisle. UK
7 novembre Clash, Richard Hell. Top Rank, Birmingham. UK
8 novembre Clash. Tiffany’s, Coventry. UK
9 novembre Clash, Richard Hell. Winter Gardens, Bournemouth. UK
11 novembre Clash. Corn Exchange, Cambridge. UK
12 novembre Clash with Richard Hell, Slits. Pier Ballroom, Hastings. UK
13 novembre  Clash. Top Rank, Southampton. UK
14 nov Clash, Richard Hell, Siouxsie, Neo, Bethnal. Music Machine, Londres.UK
17 novembre à Toulouse.
18 novembre au Pied à Montferran-Savès.
2 décembre au Nat 2000 à Sète.
3 décembre au Théâtre de la Mer, à Sète.
4 décembre avec Téléphone à Sainte-Foy-la-Grande.
10 & 11 décembre à la Boule Noire, Paris.
11 déc. Clash, Siouxsie, Drones, Zones, Model Mania. Apollo Theatre, Glasgow.UK
14 déc. Clash, Deaf School, Drunk & Disorderly . Rainbow Theatre, Londres. UK
15 décembre Clash,  Sham 69, Drunk & Disorderly. Rainbow Theatre, Londres. UK
19 décembre  Clash. Queen’s University, Belfast.
20 décembre Clash, Sham 69, Drunk & Disorderly. McMordie Hall, Belfast.
21 décembre au Music Machine, Londres. UK
24 décembre à Birmingham. UK
25 décembre à Dunstable. UK
1978
29 janvier  avec Penetration à Latina. Italie
30 janvier avec Penetration  au Piper’s Cub à Rome. Italie
1 fevrier  avec Penetration à Modena. Italie
2 fevrier  avec Penetration à Ancona. Italie
1 mars  avec Subway Sect au Barabella,  Birmingham. UK
2 mars  avec Subway Sect à Birkenhead. UK
3 mars  avec Subway Sect, Mekons. Polytechnic, Leeds. UK
4 mars  avec Subway Sect. Corn Exchange, Cambridge. UK
6 mars  avec Subway Sect au Music Machine, Londres. UK
11 mars  avec Subway Sect au Mayflower, Manchester. UK
13 mars  avec Subway Sect.  Theatre Square, Swindon. UK
14 mars Subway Sect, Disco Zombies. University Union Refectory, Leeds. UK
21 mars  avec Subway Sect.  Locarno Ballroom, Londres. UK
8 avril au Swing Hall, Paris.
11 avril  au Music Machine, Londres. UK
3 juin à l’Hippodrome de Pantin. Clash, Steel Pulse, Asphalt Jungle...
12 juin au Rock’n’roll Mops à Lyon.
25 juin au Festival Antirouille à Yerres.
29 juin au 1 juillet  au Gibus à Paris.
8 juillet à La Rochelle (3ème Mont-de-Marsan délocalisé).
10 juillet au Rock d’ici à l’Olympia, Paris.
16 août  à Aix-en-Provence.
26 août  à la Bourboule.
30 août  au Griot à Sarlat.
18 septembre  avec les Ramones et Plastic Bertrand au Bataclan, Paris.
? octobre à la Salle Mistral, avec Das Gift à Grenoble.
16 octobre avec Clash au Stadium, Paris.
4 & 5 novembre avec Extraballe au Rose Bonbon, Paris.
? au Sirena’s à Villers-Bocage.
9 novembre au Rose-Bonbon , Paris.
10 décembre avec 12°5 au Palais des Arts, Paris.
22 déc. avec PIL au Stadium, Paris.
25 déc. P.I.L, Dennis Morris, LKJ ,Don Letts. Rainbow Theatre, Londres. UK
26 déc. P.I.L Dennis Morris, LKJ, Don Letts, Rainbow Theatre, Londres. UK
1979
8 juin au Palais des Arts, Paris.
10 juillet  Bains Douches, Paris
13 juillet  91-93 Quai de la Gare 13ème Paris


Sacha DeJong et Raphaëlle Devins ont préféré repartir à Londres. Pamela Popo et Tollim Toto font plusieurs tentatives pour fonder un nouveau groupe. Ce sera les Rois Fainéants dès 1980 , auteur d’un LP et d’un single sortis en 1983. Pour Sasha DeJong et Raphaëlle Devins, c’est toujours l’Angleterre qui les attire, jouant dans pas mal de festivals Rock Against Racism à Londres avec le groupe Verdict, Sasha tenant la batterie et Raphaëlle le saxophone. Ensuite elles partent aux Pays-Bas en 1980 : Sasha pour fonder le groupe Miami Beach Girls, avec d’anciens Cheap’n’Nasty (un EP sur smashstick Plastics paru en avril 1981) et qui aura en son sein pendant quelques mois Raphaëlle Devins (non présente sur l’enregistrement). Miami Beach Girls donnera plus de 70 concerts entre 1981 et 1984, avec les Mo-Dettes, Ruts D.C., Golden Earring et ....Cheap’n’Nasty, comprenant deux passages au Gibus à Paris le 29 et 30 octobre 1982.
Sasha n’hésite pas à incorporer au répertoire d’anciennes compositions du temps des Lou’s comme  Hey Stoned  ou  Delight . En 1989, elle formera avec la guitariste les Lovecramps, un single sur Sjock Records et le groupe sera vainqueur du concours Miss Rock Europe à Kiev en Ukraine. Il existe également une cassette des Lovecramps 4 titres autoproduite où figure la reprise des Seeds  No Escape . La boucle est bouclée...
En 1987 paraît la double compilation vinyle Skydog  Les 30 Plus Grands Succès Du Punk  reprenant les titres de la première compilation 10 titres Skydog Commando de 1978 augmentée de 20 titres, avec comme inédit des Lou’s  Don’t You Want My Love. Le vrai titre donné à l’époque par le groupe est Wild Fire, composé par Pamela et Sasha. Le disque édité par Cameleon Records a opté pour ce nom exact sur la demande du groupe, et  le titre présent sur le DVD  Take A Ride  conserve le bruitage présent sur la bande son du film. L’exhumation n’est pas finie...

 

Verso

     

Merci à

Bacteria , Boredteenagers, Pamela Popo , Marc Z., Laurent Bigot, Christian Eudeline, Lilian Vittori, Thierry Olmos, Rock'n'Folk, Best, The Sound...


Labels

 

      

 

Si vous avez des documents et des renseignements supplémentaires à fournir, veuillez me contacter ici Contact  Merci !

If you have documents and additional information required, please contact me here Contact  Thank you!

!!! SOLD OUT !!!

 

HOME PAGE     CAMELEON RECORDS   MEMOIRE NEUVE